Bienvenue sur NBBC.fr ! Welcome on NBBC.fr !

Heure de St Martin

Site conçu pour Google Chrome et Firefox

AUTRES PAGES HOME PROPRIETAIRES CONTACT NEWS FAXINFO SXM INFO HELP WEBCAMS OTHER PAGES

SOMMAIRE-SUMMARY

lundi 15 avril 2013

COM: Aline Hanson, présidente par intérim

Le Pélican:


POLITIQUE. Depuis trois jours, Alain Richardson n’est plus le président de la Collectivité de Saint-Martin. La présidence est assurée par la première vice-présidente, Aline Hanson, par intérim ; intérim qui devrait se transformer en remplacement définitif.



Il pouvait espérer meilleur cadeau d’anniversaire. A cinq jours de célébrer le premier anniversaire de sa présidence, Alain Richardson apprend que le Conseil d’Etat examine la saisine de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) qui avait rejeté son compte de campagne (voir ci-dessous). Seize jours plus tard, le Conseil d’Etat rend sa décision : « M. Richardson est déclaré inéligible pour une durée de dix-huit mois, démissionnaire d’office de son mandat de conseiller territorial et des fonctions de président du Conseil territorial ». Alain Richardson est exclu du Conseil territorial le 12 avril 2013 après en avoir été élu le président le 1er avril 2012. Une recomposition du Conseil s’est alors imposée. Le Conseil d’Etat a ainsi désigné Sophie Jaboin pour remplacer le poste vacant ; Sophie Jaboin était la personne suivante sur la liste RRR de mars 2012, après José Vilier. Seulement, comme celle-ci a été entre-temps recrutée par la Collectivité, elle ne pouvait être élue et salariée à la COM. Pour des raisons d’incompatibilité, la loi lui imposait de choisir entre ces deux postes et elle a décidé de ne pas intégrer le Conseil territorial. C’est ainsi la personne suivante sur la liste qui entre dans le Conseil, à savoir Jean-Philippe Richardson, âgé de 43 ans et exerçant la profession de chauffeur de taxi.


PROPOSITION DE GUILLAUME ARNELL

Le Conseil territorial est donc à nouveau composé de 23 membres. Ceux-ci doivent désormais élire en leur sein un nouveau président d’ici un mois. Dans cette attente, c’est Aline Hanson, la première vice-présidente qui assure l’intérim. Un intérim qui devrait se transformer en remplacement définitif. En effet réuni samedi matin, le groupe RRR a décidé à l’unanimité de présenter la candidature unique d’Aline Hanson au poste de président de la Collectivité de Saint-Martin ; à noter que ce poste peut être aussi pourvu par un élu non vice-président.
Ce choix relève d’une stratégie politique. La candidature d’Aline Hanson a en effet été proposée par Guillaume Arnell, actuel deuxième vice-président, qui figurait également parmi les prétendants potentiels. Mais étant donné qu’il entend briguer le mandat de sénateur en septembre 2014, il aurait été mal vu qu’il cumule deux mandats. D’autant plus qu’un projet de loi pour le non cumul des mandats* a été proposé par le gouvernement qu’il soutient.

JEANNE VANTERPOOL AU CONSEIL EXECUTIF

Si Aline Hanson succède à Alain Richardson, elle devra céder la présidence du Conseil d’administration de la Semsamar. A qui ? Le RRR n’a pas encore arrêté son choix. Le Conseil exécutif devra également être recomposé ; Jeanne Vanterpool devant y faire son entrée. Elle devrait également prendre la présidence de l’Office de tourisme qui était jusqu’alors occupée par Alain Richardson. Les réaffectations des élus dans les différents organismes ne se feront qu’à partir de mercredi, date de la tenue du prochain Conseil territorial qui verra l’élection du nouveau président de la COM. Ou de la nouvelle présidente.

* L’interdiction de cumuler un mandat de parlementaire (député, sénateur, eurodéputé) avec une fonction exécutive locale (maire, adjoint, président de conseil général ou régional) n’entrera en effet en vigueur qu’à partir de 2017, selon le projet du gouvernement présenté mercredi dernier en conseil des ministres.

Estelle GASNET

d'après Le Pélican
b:include data='post' name='comment-form'/