Bienvenue sur NBBC.fr ! Welcome on NBBC.fr !

Heure de St Martin

Site conçu pour Google Chrome et Firefox

AUTRES PAGES HOME PROPRIETAIRES CONTACT NEWS FAXINFO SXM INFO HELP WEBCAMS OTHER PAGES

SOMMAIRE-SUMMARY

dimanche 19 janvier 2014

Départ sous voiles du joli brick Roald Amundsen

Départ du brick Roald Amundsen pour l'île de Tortola (îles Vierges). Ce 2-mâts a été construit en Allemagne relativement récemment (en 1952). À son origine, c'était un chalutier de pêche hauturière pour la mer du Nord et la mer Baltique naviguant sous le nom de Vilm. En 1991, l’association "Leben Lernen auf Segelschiffen" (qui signifie « apprendre à vivre sur un voilier ») rachète le bateau.

En 1992, il est complètement démantelé et reconstruit avec une nouvelle étrave, pour être transformé en brick moderne. L'association propriétaire veut en faire un outil éducatif. Dès 1993 il reprend la mer, sous le nom de Roald Amundsen en référence au célèbre explorateur norvégien qui découvrit le pôle Sud en 1911.

Son premier capitaine, qui officia sur le Gorch Fock II (un des sister-ships de l’Eagle, du Sagres II et du Mircea), se montra très enthousiaste concernant les performances du Roald Amundsen : un réel honneur pour le voilier que de recevoir les éloges d’un capitaine si expérimenté. Ce premier voyage fut une réussite. (Wikipedia).

Le Roald Amundsen est un voilier traditionnel et n’offre aucun équipement de luxe. Cependant, toutes les installations nécessaires à la pratique de la voile en toute sécurité sont présentes à bord. La mission du Roald Amundsen est de former des stagiaires aux rudiments de la navigation sur un grand voilier, et cela dans des conditions de sécurité optimales. Les stagiaires n’ont pas besoin d’avoir de notions en voile avant d’embarquer pour les stages de 10 à 14 jours. Une équipe de 11 professionnels est présente pour les guider. Sur le voilier, l’équipage fonctionne sur le mode des 3 × 8, il faut s’adapter, apprendre parfois à travailler la nuit et dormir le jour. Cependant, de plus en plus, il pratique le charter comme ici à St Martin.

Son calendrier: départ le 18 janvier pour Tortola mais retardé à aujourd'hui. Il devrait toucher les îles Vierges demain. Il naviguera quelques temps dans cet archipel puis mettra le cap vers les Bermudes, les Açores puis l'Europe. L'été, il navigue en Europe du Nord (Baltique, Mer du Nord). C'est en effet la route traditionnelle des grands voiliers d'autrefois qui retrouvent ainsi des vents d'ouest favorables au retour.

Départ sous voiles vers 17 h, chose très rares pour les grands voiliers

Roald va croiser le paquebot résidentiel "The World". Quel contraste!

Le paquebot "The World" n'est pas un navire de croisière comme les autres... Les cabines ou plutôt les suites, sont achetées pour plusieurs millions d'Euros par de (très) riches propriétaires et ceci pour 50 ans (durée de vie estimée du navire). C'est en quelque sorte une "copro" flottante qui change de paysage souvent. Les installations sont évidemment très luxueuses. Pour donner une idée: la location d'un simple studio est de 500 € par nuit. Les "charges de copropriété" sont évidemment énormes puisqu'elles comprennent le carburant, la restauration, le personnel, etc... Deux cent cinquante membres d'équipage servent trois cent passagers! Et qui est le "Syndic" de la copropriété?  ResidenSea à Miramar, Floride.

b:include data='post' name='comment-form'/